EINSTEIN ON THE BEACH, GRAND THEATRE DE GENEVE

video design // geneva, switzerland

Philip Glass and Robert Wilson’s opera Einstein on the Beach. It is described as a meditation on time, place, spaces and events, human beings and machines. 

It has no narration, no plot and follows no biographical intention. The audience can take breaks at any chosen moment. The words used and sung are either numbers or syllables, with occasional  monologue.

We dive into a world where time is deconstructed into moments, where images and reflections invert into each other; where the players juggle their way towards the final frontier of the meaning of life, or life’s absence of meaning.

48706149923-dsc08966-felix


PRESS

 

Le Temps (2019)

"Sur le plateau, c’est une fête incessante de projections vidéo entre nuages, eau, fumées, plongée dans l’infini scientifique ou envol vers le mystère de la vie. Si les images et les notes semblent parfois se dissocier et se distendre, si le style prolifique des unes peut quelquefois perturber l’organisation intime très fine et délicate de l’autre, leur rencontre produit un effet aussi éblouissant que touchant. A l’image de cette bibliothèque d’Einstein montant vers le ciel, de ces bicyclettes volantes et scènes balnéaires aux échos d’enfance, ou naïade aux ondoiements rouges évoluant dans un aquarium illuminé."

- Sylvie Bonier

 

Neue Zürcher Zeitung (2019)

"Und eine 3-D-Videotechnik auf dem neuesten Stand (Video: Roberto Vitalini) bewirkt, dass man immer wieder den Boden unter den Füssen verliert. Da schaut man auf eine Wolkendecke- oder ist es Wasser? -, und plötzlich verwandelt sich das in eine apokalyptische Achterbahn."

- Thomas Schachers

 

Tribune de Genève (2019)

«Einstein on the Beach» éblouit sur la scène et dans la fosse du Grand Théâtre. "Prenez la vidéo conçue par Roberto Vitalini. Elle a donné du relief à la toile posée régulièrement sur le devant de la scène et accompagné des jeux d’ombres chinoises saisissants, faits de ruptures d’échelle entre les objets et les personnages projetés. Tout est question de relativité et de points de vue, nous dit ce petit tour de magie."

- Rocco Zacheo

SELECTED WORKS

SERVICES

video scenography
creative direction
generative art
A/V performance

CONTACT US

info@bashiba.com

mobile: +41 79 669 40 15